browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Fil conducteur et thèmes mensuels 2019

“La jeunesse est un art”

(Oscar Wilde, artiste et écrivain irlandais (1854-1900))

Je me suis inspiré de cette pensée d’Oscar Wilde pour vous adresser mes meilleurs vœux de bonheur, de paix et de bonne santé pour la nouvelle année 2019, année que votre journal l’Onésien va consacrer à la jeunesse.

L’art est abstrait, il est l’expression de la créativité humaine tandis que la jeunesse, elle, c’est de l’aventure humaine marquée par le passage de l’adolescence vers l’âge adulte.

En choisissant le thème de la jeunesse, l’idée est de mettre en valeur le tissu socio- culturel et sportif de notre commune, en faisant parler tous ces dons et talents à travers les âges.

Ainsi le charme, l’éclat, l’effervescence, la ferveur, la force et la fougue de la jeunesse seront associés à la sagesse, à l’expérience et au livre des souvenirs de jeunesse de nos aînés. Une rubrique spéciale y sera consacrée.

La jeunesse représente une étape importante de notre vie, toute génération confondue.

L’occasion est donnée, parlez-nous de vous, de votre jeunesse, de votre vécu. Chacun aura un rôle à jouer, annoncez-vous au plus vite à notre rédaction, les places sont limitées.

Une parole de sagesse pour bien commencer l’année: «Peut-être ne paraît-on jamais si parfaitement à l’aise que lorsqu’on joue un rôle» Oscar Wilde.

Soyons des acteurs pour le rayonnement de notre commune !

JEAN-ROBERT SALA

Donc, les thèmes pour cette année seront :

  • Bien vivre l’hiver
  • Le jeunes pousses
  • Farces et attrapes
  • En mai fait ce qu’il te plaît
  • Bel été à Onex!
  • Sur le chemin de l’école
  • Délices d’automme
  • Le sport n’a pas d’âge
  • Sous le sapin

Nous espérons que vous aurez le même plaisir à lire notre journal que nous l’avons à l’écrire.
En vous remerciant de votre fidélité,

Le Comité de Rédaction