browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Croisiere sur le Rhone

Posted by on novembre 5, 2017

12Km POUR COTOYER LA NATURE , L’ARTIFICIEL ET LE SILENCE
Dans l’eau, les airs, sur la rive gauche ainsi que la droite, les yeux ne se fatiguent pas de contempler les merveilles de cette magnifique rivière et toute sa biodiverdiversité. Ici, on vogue dans un calme impressionnant.
Dans ma mémoire, restera à jamais gravée cette croisière organisée en octobre dernier par l’Association des Intérêts d’Onex. J’étais à bord de ce navire de 400 T dont le gouvernail était tenu par le capitaine à la double casquette de guide. Du débarcadère d’Onex jusqu’à Verbois nous passions au milieu des roselières, des nids d’oiseaux, des espèces que l’on ne peut côtoyer en milieux urbains, tels des milans, cormorans, martins pécheurs etc…. J’ai pu voir au bord de la rive gauche un nid de milans qui selon le guide était très actif cet été. Tantôt c’est des cormorans en vol, tantôt c’est des hérons cendrés pattes sous l’eau à la quête du poisson. Pendant que j’observe la passerelle piétonne du Lignon qui relie le petit village de Loëx à la cité du Lignon, une surprise : Un volatile semble heurter hasardeusement la proue de notre navire avant de raser la surface des eaux. Certains passagers ont sursauté en voyant de si près cet incroyable spectacle « Voilà, ça c’est un martin pécheur » s’écrie notre guide.
Si calme
La croisière sur le Rhône permet d’admirer la campagne genevoise et certains de ses villages. Je n’ai pas de jumelles, mais ma curiosité me permet d’apercevoir ce qui se passe sur ces deux rives. A Vernier, Onex, Peney, Lully etc… on aperçoit juste quelques présences humaines. On a l’impression que la terre ferme a été désertée par ses habitants. Par ailleurs, sur les 12 Km parcourus, nous avions croisés seulement deux petites embarcations. On est loin des tumultes incessants du Lac Léman. Je pensais qu’on était seul au monde. « Le silence debout parmi nous…. » L’entame d’un poème de l’écrivain congolais JB Tati Loutard résonnait dans ma tête. Si les conversations de la vingtaine de passagers pouvaient s’interrompre brusquement, on aurait peut-être pu entendre celles des poissons. Par intermittence, l’intelligible voix du guide déchirait le silence « ….Sur votre droite, la Cité du Lignon, 10.000 habitants… » Je voie bien en contre plongée la tour de cet ensemble urbanistique, mais pas un chat qui bouge. Le Rhône coule inlassablement, chacun de ses visiteurs apprécient le calme qu’offre ce petit coin de paradis. Pourvu que cela dure.
Anderson Makedi

Commentaires fermés